Union Sportive Vallée de la Thur

Willerois c'est plus fort que toi !!!


Philosophie

Philosophie

Projet sportif de l’USVT

 

 

Philosophie de jeu

 

 

P. Mazo

 

« Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

 

 

 

 

Un projet sportif adossé à des valeurs universelle:

 

PLAISIR : avoir le goût de l’effort toujours en prenant du plaisir.

RIGUEUR : s’approprier et appliquer les consignes.

RESPECT : de soi, des autres, du matériel, de son environnement, de l’image du club.

COMPETITEUR : tout faire pour gagner, mais tous les moyens ne sont pas bons pour gagner.

ASSIDUITE : s’engager sur l’ensemble de la saison (entraînements, matchs…)

CONVIVIALITE : participer aux manifestations du club, fair play avant, pendant et après les matchs.

PARTAGE : communiquer sa passion, être force d’attrait pour le club.

ENGAGEMENT : respect du projet bénévolat, prendre des initiatives en faveur du club.

SOLIDARITE : une équipe n’est pas l’addition d’individualités, mais la multiplication des qualités de chacun au service du collectif.

 

Autant de valeurs en faveur d’une véritable carte d’identité du club, résumée par un slogan :

 

DES JOUEURS RESPECTUEUX DE LEURS COULEURS,

UN VILLAGE FIER DE SES EQUIPES DE FOOTBALL

 

 

 

Un  projet sportif ancré sur une notion essentielle :

 

« On apprend à jouer au football. On ne joue pas et on apprend, on apprend et on joue. Ce n’est pas la même chose. »  Patrick DE LA SPINA

                                                 

Le débutant s’inscrit dans une formation complète du joueur, qui va lui permettre d’acquérir chaque année un bagage technique, tactique, athlétique et mental avec une idée centrale  « QUI MAITRISE LA PASSE, MAITRISE LE JEU  »

 

 

 

  Un projet sportif articulé autour de 4 axes de travail

 

  1. Même philosophie de jeu
  1. Même langage
  1. Même contenu d’apprentissage et modèle d’entraînement
  1. Mêmes postures pédagogiques

 

 

Il  s’agit de déterminer un socle commun de références transversales à toutes les catégories, du débutant au joueur senior. Chaque éducateur doit en connaître, accepter et respecter le contenu, pour être capable de le défendre et de le transmettre, facilitant ainsi le passage d’un joueur d’une catégorie à une autre.

 

 

  • Même philosophie de jeu

     

idées directrices:

 

Jeu en mouvement :

Volonté de transmettre le ballon et de se montrer disponible. Celui qui n’a pas le ballon est aussi acteur du jeu. Le secret c’est la vitesse dans le mouvement.

Récupération immédiate du ballon à la perte :

Rester connecté au jeu à la perte du ballon. Le joueur qui perd le ballon est le premier à tenter de le récupérer.

La prise d’initiatives :

La volonté de jouer, de prendre des risques, de faire avancer son équipe.

 

 

… Pour déterminer des principes de jeu communs

 

Principes de jeu

 

En football,tout tourne autour  de trois temps de jeu : les phases offensives, les phases défensives, mais aussi les phases de transition.

 

Phases offensives : nous avons le ballon :

Sois rapide pour être efficace, pour cela :

Attaque le ballon et ne l'attends pas.

Le moins de touche de balle possible. Pour cela anticiper  et préparer son corps pour recevoir et  passer immédiatement.

Balle à terre pour faciliter les transmissions et la maîtrise du ballon : fais courir le ballon, il va plus vite que toi et c'est moins fatiguant.

Maîtrise  les contrôles  orientés: tu gagnes du temps et de l'espace.

Regarde avant de recevoir pour repérer  les positions des adversaires  et des partenaires et se déplacer en conséquence  : prendre de l'information pour agir.

Recherche  le joueur lancé.

Recherche le 1-2 et son changement de rythme pour surprendre l'adversaire.

 

 

Sois toujours prêt à jouer, pour cela :

  1. Suite à la réception, le joueur  doit passer et se déplacer dans un endroit autre que celui d'où vient la passe.
  2. Privilégie le jeu en triangle  et mieux en losange.

Oval: A

1. Le possesseur de balle doit  toujours avoir 3 solutions  en appui: 2 diagonales et 1verticale.

2. Quand on reçoit  le ballon dos au but adverse, on rend la balle derrière.

3. Après la passe en diagonale, on doit reconstruire immédiatement le losange.

  1. Aide toujours le possesseur du ballon par L’APPEL, L’APPUI OU LE SOUTIEN.
  2. Evite de te cacher derrière un adversaire

  1. Libère toi du marquage : recherche l’espace et l’intervalle.

Ne perds pas le ballon inutilement, pour cela :

  1. Evite le contact avec l'adversaire.
  2. Ne fais pas de passes latérales devant ton but.
  3. Ne donne pas aveuglément en avant, sauf s'il s'agit de dégager un danger immédiat  devant ton but.
  4. Essaie de surprendre l'adversaire  en partant à droite  pour donner à gauche ou vice versa.
  5. La passe en retrait  s'impose si la passe en avant équivaut  à une perte certaine du ballon :

Privilégier la conservation du ballon.

  1. Phases défensives: l'adversaire a le ballon:

 

 

  1. Je perds le ballon, je travaille  pour le récupérer.
  2. Recherche le regroupement de ton équipe pour reprendre le ballon.
  3. La ligne la plus avancée joue toujours au bénéfice de celle qui est derrière, donc il faut harceler l'adversaire.
  4. Essaie toujours  d'imposer  ta volonté  et ton rythme  à ton adversaire.
  5. Essaie d'être  le premier  sur le ballon; sinon, rends le contrôle  aussi difficile que possible pour l'adversaire.
  6. Ne laisse jamais d'espace libre à un adversaire d'où il pourra aller directement au but: cadrer l'adversaire.
  7. Garde toujours  le ballon et l'adversaire dans ton champ visuel.

 

  1. Phases de transition «offensives/défensives» ou «défensives/offensives»

 

 

Ce sont les quelques secondes suivant la perte ou la récupération du ballon. Ce temps très court qu'il s'agit d'exploiter au mieux.

 

Transition défensive/offensive:

 

Il s'agit de profiter du fait que le bloc adverse s'est étiré et déformé pendant l'attaque et du flottement provoqué par la perte du ballon, pour en jeu rapide,  placer un contre  et porter  le danger vers le but adverse :

 

VOIR VITE ET DONNER VITE.

 

Transition Offensive/ défensive :

 

LE TOP : Etre capable de gérer sa déception après une passe ratée, ou après avoir fait un appel sans avoir reçu le ballon et rester malgré tout connecté au jeu, pour immédiatement participer au travail collectif de récupération du ballon.

Car ce qui est ESSENTIEL, c'est que la mise en action doit être instantanée, que ce soit dans le cadre d'un pressing ou d'un replacement en zone press.

 

COMMENT DECIDER ENTRE PRESSING ET ZONE PRESS

José MOURINHO :« Une transition rapide est l'aspect le plus important dans le football moderne : retrouver le plus rapidement possible une organisation défensive ou surprendre l'adversaire dès la conquête du ballon ».

 

  1. Même langage

 

L’intention est de favoriser la compréhension des messages de l’éducateur par les joueurs, à partir d’une terminologie commune.

Ainsi, à partir de la notion de  Démarquage, nous pouvons élaborer une arborescence des termes à la base des contenus d’apprentissage.

 

Le démarquage consiste à sortir de la zone d’influence de son adversaire direct pour solliciter une passe dans un intervalle (entre 2 adversaires ou entre une ligne du terrain et un adversaire) en se donnant l’espace et donc le temps d’utiliser correctement le ballon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Même contenu d’apprentissage et modèle d’entraînement

     

  1. Une planification globale du joueur avec ce qu’il doit apprendre en terme technique, tactique, athlétique et mental dans chaque catégorie.
  2. Une mise en place d’un système de jeu commun à toutes les catégories.

 

  1. En senior, U17, U15

    En position défensive (dès la perte du ballon) : 4-5-1 pour densifier le milieu de terrain.

    En position offensive : 3-2-4-1 pour favoriser le passage dans les couloirs et densifier l’impact dans la surface.  ( dédoublement  dans les couloirs, placement sur centre, courses croisées pour coordonner les déplacements des joueurs offensifs.)

     

  2. En catégories jeunes

    Equipe à 5 dont 1 gardien : 3-1

    Equipe à 6 dont 1 gardien : 3-2

    Equipe à 8 dont 1 gardien : 3-3-1

     

  1. La mise en place d’une organisation de jeu commune à toutes les catégories.

 

  1. Position défensive : marquage mixte : placement en zone avec coulissage et en individuelle lorsque le ballon est dans sa zone.
  2. Position offensive : attaque placée avec utilisation des couloirs.

     

 

 

 

  1. La mise en place d’une animation  commune à toutes les catégories :

     

    Coordination des déplacements offensifs et défensifs des joueurs avec la notion de bloc équipe (déplacement de l’ensemble de l’équipe en fonction de l’évolution du jeu : bloc haut, bloc bas, bloc médian, avec recherche de la densité, réduction des espaces et intervalles.

     

  2. La mise en place de stratégies communes à toutes les catégories :

     

    Combinaisons sur coups de pied arrêté : coup franc, corner…

     

  3. La même structuration des séances d’entraînement

 

  1. Une mise en train ( toro, exercices variés à 1-2-3…)
  2. Un jeu en lien avec un constat fait par l’éducateur sur le jeu de son équipe et avec la planification annuelle. Cette première partie vise donc à poser le thème de la séance par le jeu.
  3. Un exercice technique analytique : il s’agit d’améliorer un aspect spécifique de technique individuelle par la répétition et la correction ( surface de frappe, pied d’appui, orientation du haut du corps…)
  4. Jeu d’intégration des exercices techniques précédemment travaillés.
  5. Jeu libre
  6. Etirements et retour au calme.

    L’intensité, la durée, la répétition, le nombre d’exercices et de jeux seront bien sûr adaptés à la catégorie d’âge.

 

 

 

  1. Mêmes postures pédagogiques : « enseigner le jeu avant l’enjeu »

     

  1. Des qualités à mobiliser

     

  1. Favoriser une pédagogie de questionnement qui amènera le joueur à avoir une réflexion sur le jeu, à trouver lui-même les solutions aux problèmes qui se posent à lui, à étendre les choix possibles. Ceci n’exclut pas qu’il faille intervenir de façon parfois plus directe pour guider, rectifier, améliorer une situation en évitant une perte de temps.
  2. Etre précis dans la définition des consignes : démontrer ce que l’on veut.
  3. Etre exigeant dans les corrections en expliquant la ou les raisons des erreurs commises.
  4. Etre rigoureux, juste et cohérent dans la gestion des effectifs.
  5. Faire confiance aux potentialités de chaque joueur et à son rythme d’évolution personnel.
  6. Rechercher toujours le plaisir du joueur qui en augmentant sa motivation développera  ses qualités et son influence sur le jeu de son équipe.

     

     

  1. Des situations référence pour progresser

     

    Validées par l’ensemble des éducateurs du club, ce sont des jeux qui vont être répétés tout en les adaptant des plus petits aux plus grands et renforcer ainsi l’identité de jeu recherché à travers «  un langage commun dans l’animation et la compréhension du jeu. »

     

     

  2. Une grille commune de critères d’observation et d’évaluation de la progression des joueurs

     

    Il ne s’agit pas de rentrer dans une logique de classement, mais plutôt de proposer aux joueurs, aux parents, aux éducateurs un support permettant un suivi de l’évolution du joueur sur des éléments objectifs.

    A l’occasion d’une discussion, l’opportunité sera donnée de faire le point, de conforter les acquis et d’encourager sur les points à travailler.

     

               Critères d’observation d’un joueur de champ

 

Techniques

Sur 5

Tactiques

Sur 5

Mentales

Sur 5

Elimine, dribble et feinte

 

A une grosse activité, touche souvent le ballon

 

Est influent sur le score, le jeu de son équipe

 

Tourne vite sur lui-même avec le ballon

 

Apporte de la vitesse au jeu par la passe, la percussion, l’appel

 

S’engage toujours lorsque son équipe est en difficulté

 

Accélère sur la 1ere touche

 

Regarde autre chose que la position du ballon

 

Communique avec ses partenaires hors du terrain

 

Joue de l’extérieur du pied

 

Anticipe la demande du ballon, appel ou recul en soutien avant

 

Regarde son entraîneur dans les yeux lorsqu’il lui parle

 

Intercepte, passe devant l’adversaire

 

Joue en 1 touche sans perdre le ballon

 

Ne se plaint pas lorsqu’il prend un coup

 

                                                                                Jean Robert FAUCHER